Jardins de Pareillas

Jardins de Pareillas

art de vivre entre botanique, gastronomie et créativité


cadeau, cadeaux et encore cadeau

Publié par n-talo sur 13 Juin 2007, 12:01pm

Catégories : #de la santé du père lustucru

ils étaient tous un peu jaloux à la maison quand il y avait encore un cadeau pour moi dans la boite aux lettres alors que ce n'était ni mon anniversaire, ni ma fête, ni noël, ni la fête des mères ... juste un cadeau pour rien, un cadeau pour faire plaisir, pour se connaitre, se reconnaitre, celui de jules me faisait voyager jusqu'au québec, anjelica me gâtait pour mon plus grand plaisir, j'ai partagé les gâteaux au chocolat de myriam ... merci à toutes

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

cadeaux

mais des cadeaux extraordinaires se passent des services de la poste,
ces mots que je découvre le soir venu avant d'aller au lit, c'est cadeau
je m'endormirai réconfortée par ces marques de soutien, triste mais émue par autant d'émotion partagée, hébétée dans ce cauchemard qui se vit éveillé, je m'endormirai en pensant à ce que je lui raconterai demain de cette pluie d'amour et d'amitié.

quelquefois submergés l'un ou l'autre par la peur, nous nous appuyons l'un sur l'autre et le devoir d'amour envers ceux que nous aimons nous transporte de force vers la combativité, forcés que nous sommes de ne pas mal les aimer.

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

je veux regarder le ciel avec lui
je veux lui tenir la main
je veux l'accompagner sur le chemin de la guérison
je veux remercier ceux qui déjà nous accompagnent
ceux qui ont pris un bâton de pélerin,
ceux qui nous offrent leur temps,
ceux qui nous tendent la main

on va mettre toutes les chances de son coté pour le sauver, le diagnostic sera formulé d'ici à quinze jours et le protocole de soins déterminés dans le même temps.
aujourd'hui, on lui a fait un scanner de la tête et une mesure de la capacité pulmonaire ...
résultat, demain matin, onze heures trente
il ira à la rochelle mercredi passer un pet-scan, une nouvelle imagerie médicale en trois d, un liquide radioactif lui sera injecté, ce liquide se fixe sur les tumeurs et les localise ...
plus de détails demain matin, onze heures trente

la tumeur démasquée va être formellement identifiée, les équipes médicales vont être capables de définir quel type de thérapie il faut mettre en place pour éradiquer le mal

le père lustucru l'a dit :
je vais la niquer cette salope
avec haine et courage,
avec force et  rage.

demain il quitte l'hopital pour quinze jours à la maison, deux petits voyages à bordeaux en plus de la rochelle.
et demain soir c'est l'italie qui nous régalera avec le cadeau arrivé de la bergerie  merci et bon voyage

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit
lui, d'ordinaire plutôt solitaire attend les autres à bras ouverts, jubile de partager une conversation, piaffe d'impatience à l'idée de voir les uns ou les autres, cumule la force que lui donnent ces marques d'affections

il avait voulu garder le livre de virginia woolf "de la maladie" ... il est emballé par la première citation ... qui l'eut cru ?
alors ?
c'est cadeau de regarder le ciel briller ensemble,
c'est cadeau de sentir la main de l'autre,
c'est cadeau d'embrasser ceux que l'on aime
c'est cadeau, le père lustucru rentre demain à la maison
et il y aura du noël tous les jours
et comme cadeau, il verra ...

il va rentrer demain  

Commenter cet article

Baïlili 15/06/2007 15:12

Je te souhaite, je vous souhaite bon courage à tous.
Et des bisous pour toi.

Khassiopee 15/06/2007 12:28

Il  n'y a pas un jour où je ne pense à vous. Je pense à nos exemplaires du médecin du pauvre, je pense qu'il n'est jamais trop tard pour se voir et se reconnaître..Je vous embrasse très gros

mirza 15/06/2007 11:03

Moi aussi je me joins - à la ronde virtuelle, certes, mais de tout coeur. Les mots me manquent, mais faute mots, je vous envoie plein de chaleur.

chantal Verschueren 15/06/2007 10:32

Comme je pense à toi, chère nathalie, et aussi à Michel, Noémie et Eloïse! Gardez votre précieux courage, votre ardeur face à la vie, et votre humour. Je suis là, prête à la moindre demande de votre part. N'importe quand, il y aura toujours une solution.Comme j'ai la comprenette difficilette, je viens seulement de comprendre comment laisser un commentaire! Mais quand on s'accroche ça finit par marcher. Alors accrochons nous tous ensemble pour sortir de ce mal.je vous aime, je vous embrasse

Jules 15/06/2007 03:17

J'ai déjà porté ces chaussures, celles de l'attente, de la souffrance à voir souffrir un être aimé, un tas de questions sans réponses, etc.  Quoique qu'on nous dise ou fasse, rien ne nous rassure vraiment... L'important dans ces moments, ce sont les amis, la famille, un entourage qui nous supporte aussi!  Alors, je suis là et je pense à vous...

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents