Jardins de Pareillas

Jardins de Pareillas

art de vivre entre botanique, gastronomie et créativité


cuisine de fainéante, végétarien(ne)s s'abstenir

Publié par n-talo sur 14 Septembre 2007, 20:48pm

Catégories : #recettes à manger & à boire

des pommes de terre, des pommes de terre et encore des pommes de terre ... frites, sautées, à plat, en gratin, au four, non : bouillies simplement bouillies parce que la patate bouillie on peut la manger chaude, et puis froide, ou la faire sauter à la poele, la glisser dans une salade, la croquer en guise de bruschette. il en va de la patate bouillie comme la queue de boeuf : des pilliers de cuisine.
Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit
en hiver, si nous manquons de grillons d'oie pour accompagner la patate bouillie chaude, il se peut que nous nous contentions de beurre. l'acidité d'une fondue d'oseille adoucie d'une crème fouettée (un tiers de mascarpone incorporé à la crème fraîche éapisse fouettée), accompagnée de quelques herbes fraîches habillent de bonne manière la patate bouillie. mais point d'oseille en ce moment (toujours autant de limaces !) mais des champignons de bois : cèpes ou girolles, juste de quoi faire un habit forestier pour notre pomme de terre.
dans la poele, faire revenir deux gousses d'ail hachées et les cèpes émincés dans une bonne quantité d'huile végétale, bien saisir et faire "sécher" les cèpes avant d'ajouter les tomates pelées ... laisser mijoter jusqu'à évaporation complète du jus.
Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit
est-ce que ça compte pour une recette de la ronde des tomates ? ... le clafouti tomate-chèvre de meliant m'avait donné envie de lapin ... le boucher me l'a offert, il était moins le quart de l'heure pressante du déjeuner ... alors sans hésitation, le lapin est allé à la cocotte minute avec le reste du sauté de cèpes, un peu d'oignon, un fond de crème, deux trois belles tomates vite débitées en quartiers et un coup de vin blanc, fermeture, mise sous pression un quart d'heure, l'instant du déjeuner était signalé par le sifflement de la soupape qui laisse échapper la vapeur
... c'est cuit, pas sec, gouteux, disparu le lapin à toute allure.
la cocotte minute gardait une bonne quantité de jus, elle était prête à accueillir une côte de veau et un joli petit rôti de porc - ensemble - oui oui dans le bain du lapin (même qu'il restait son foie !) ... fermeture, deuxième tour (de soupape) pendant ... le temps qu'il faut pour faire cuire tout ce joli monde. et refroidissement dans le jus en cocotte.
le rôti de porc était moelleux et parfumé à souhait, un régal avec une salade verte agrémentée de quelques quartiers de tomate et une huile d'olive absolument délicieuse
la côte de veau aurait pu être servie réchauffée au four accompagnée du grand jus de cuisson réduit et lié au foie de lapin ... mais la faim nous le fit dévorer tout froid

il reste donc le jus pour les cuissons de dimanche prochain !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lutine 16/09/2007 21:03

Pour moi, la cuisine de fainéante, c'est quand ce n'est pas moi qui cuisine.Concrètement, ça a lieu la semaine des 4 jeudis ;-)Bises

clara 16/09/2007 19:33

chez nous, c'est pas le foie de lapin qu'on se dispute, c'est le gésier de volaille !

BIDUDULE 16/09/2007 14:56

Dans le sud-ouest, j'ai été élevée à ça !!!Miam ! 

brindescrap 16/09/2007 12:30

tout ça me donne faim.moi je suis fan des pommes de terre, sautées , en purée, cuite à l'eau avec une noix de beurre... je les adore... bizous

Mema 16/09/2007 10:22

Oh, ce midi c'est lapin à la tomate chez nous aussi! avec des patates...sautés!! mais une chose est certaine, le foie est le premier mangé!!!! on se le dispute même...Bon appétit! Ah ces vénard qui ont des champignons.............

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents