Jardins de Pareillas

Jardins de Pareillas

art de vivre entre botanique, gastronomie et créativité


mon coiffeur a du talent

Publié par n-talo sur 10 Octobre 2007, 07:16am

Catégories : #des maux en question

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit
il n'est pas un salon ordinaire ... un seul  bac , un seul siège pour s'installer, on y entre dans l'intimité de l'homme de l'art. 
pour profiter de ces instants, il faut avoir du temps, il faut y prendre le temps de profiter

 


 
Le Son

Il jaillit de la matière, immatériel. Pourtant il la traverse.
Quelle est la part de vérité autour des trompettes qui firent tomber les murs de Jéricho ? peut-être Israël a-t-il une arrière pensée en multipliant les grands orchestres, ou en générant tant d’instrumentistes talentueux.
La gamme entière se décline en strates successives, symphonies de couleurs déjà, tandis qu’au centre le son magistral semble exploser littéralement pour se propager irrésistiblement en cercles concentriques.
Par quelle magie sommes-nous individuellement sensibles à telle harmonie mais qui laisse d’autres de marbre ? Faut-il chercher dans la secrète alchimie des atomes qui nous composent une connivence avec les notes qui structurent la gamme ?
Si, au tout début fut le Verbe, selon la formulation de Saint Jean, la puissance créatrice doit donc habiter le son !
La parole juste prend alors toute sa signification, puisqu’avant même l’écriture, c’est le langage qui distingue l’homme.

il sait, il sait celle qui fait du bien, celle qui va soulager, celle qui va plaire, j'aime son arrière boutique, elle a quelque chose du merveilleux de l'atelier de baldini  : des éprouvettes, des entonnoirs en verre, des flacons, des essences ... je ne ressort jamais bredouille.
un jour cajou me fit découvrir son soin pour le visage, alors voilà, en ces temps moderne j'ai communiquais avec l'homme de l'art :
ici ()  j'ai trouvé cette recette  pour peau mature ... peux tu m'en préparer un flacon s'il te plait :

20 ml d’huile de germe de blé
5 ml d’huile d’argan
5 ml d’huile de nigelle (cumin noir)
10 gtt d’HE de géranium
2 gtt d’HE de romarin
2 gtt d’HE d’Ylang-Ylang
2 gtt d’HE de lavande
1 gtt d’HE de néroli ou d’orange°
1 gtt d’HE de carotte

je prendrais aussi un flacon de shampoing anti-poux pour mes petits neveux de 3 et 5 ans
je t'embrasse à bientôt

la dernière fois que je suis allée me faire couper les cheveux, je suis ressortie avec le son sous le bras, la prochaine fois, j'espère rapporter une église, même si ... elle m'a émue.

Commenter cet article

Mema 13/10/2007 10:05

Du repousse ça piqueBonne journée

n-talo 16/10/2007 22:59

j'y demande la recette ...

maijo 12/10/2007 21:43

Pas pu écouter la musique :-( Simon and Garfunkel ont tourné en boucle la semaine dernière par ici aussi. Tes photos sont très belles.

n-talo 12/10/2007 22:00

des fois radio blog, pffft

Khassiopee 12/10/2007 16:13

Pffff! j'aurais pas dû écouter la chanson, ça me fait ça à chaque fois.

n-talo 12/10/2007 21:58

pareilenfin je suppose

Mema 12/10/2007 09:53

C'est vrai qu'il a des potions efficaces ton coiffeur.... j'ai une petite fiole, qui en plus de porter les doux souvenirs de vacance, est d'une efficacité remarquable contre les bebêtes qui piques.

n-talo 12/10/2007 21:51

c'est le "ça démange"ou bien le "repousse ça pique"?

cathulu 12/10/2007 06:54

J'ai horreur d'aller chez le coiffeur mais là j'irais volontiers, c'est juste un tout petit peu trop loin...

n-talo 12/10/2007 07:38

en passant par là ?

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents