Jardins de Pareillas

Jardins de Pareillas

art de vivre entre botanique, gastronomie et créativité


help help help!!!

Publié par n-talo sur 15 Novembre 2007, 17:41pm

bonjour c'est  terriblemimie, c'est pas maman elle est pas la, Terminale S avec forcement de la philo =S je suis dans une impasse j'ai besoin d'aide : j'ai 2 sujets de dissertation et une explication de texte, sauf qu'il y a un probleme aucun ne m'inspire!!



le premier sujet : "le progres technique est-il la condition du bonheur?"
[sachant que dans mon cour on dit que le bonheur ne doit pas etre modifiable pas des facteurs externes a nous : l'argent...  
Le bonheur, c'est savourer chaque instant présent, sans ombres passées ou soucis futurs. (Isabelle Binette)]

j'ai pensé que je pouvais faire une partie sur qu'est ce que le proges technique, en deuxieme partie qu'elles sont les conditions du bonheur, et en troisieme partie meme si on a des progres technique est ce que l'on est forcement heureux





le deuxieme sujet : "la connaisance peut-elle se passer de l'abstraction?"
[En philosophie, l'abstraction désigne à la fois une opération qui consiste a isoler par la pensée une ou plusieurs qualités d'un objet concret pour en former une représentation intellectuelle, et le produit de cette opération.
Le bonheur est à l'intérieur de chacun de nous. L'homme intelligent est le seul à savoir comment y puiser]

pour ce sujet j'ai pas d'idée, juste l'abstraction en philosophie, et la connaissance en philosophie???!



mon texte à expliquer :

"nous ne disposons pas de critères de la verité, et cette situation nous incite au pessimisme. mais nous possédons bien des critères qui, la chance aidant peuvent nous permettre de reconnaitre l'erreur et la fausseté. la clarté et la distinction ne constituent pas des critères de la verités, mais l'incoherance ou l'incompatibilité servent bel et bien à demontrer la fausseté. et nos propres erreurs sont, après que nous en avons pris conscience, comme des lanternes sourdes qui nous aident à nous affranchir àtâtons des tenebres de la cavernes.
ni l'observation ni la raison ne font autorité. l'intuition de l'esprit comme l'imagination jouent toutes deux un rôle décisif, mais on ne peut s'en remettre à elles : elles peuvent nous montrer les choses avec une grande clarté et, pourtant, que ce sont les principales sources de nos théories ; mais la plupart de ces theories sont de toute maniere, fausse. La vocation essentielle de l'observation et du raisonnement, voire de l'intuition et de l'imagination, est de contribuer à la critique de ces conjectures aventurées à l'aide desquelles nous sondons l'inconnu."


Karl POPPER, des sources de la connaissance et de l'ignorance, XVI

[petit indice quand il parle de la cavernes il doit parler de l'allegorie de la caverne de platon qui raconte l'histoire de prisonnier dans une caverne, habitué à l'obscurité (meme si il y avait un tout petit peu de lumiere) et qui on etablie des relations entre des formes qu'il voyait et des bruit qu'ils entendaient. un jour quelqu'un va venir chercher l'un des prisonniers petit a petit il va el faire remonter de la caverne, il va decouvir des gens et un feu et les formes qu'il voyait etait leur ombres et leur voix, le feu etait le peu de lumiere que l'on pouvais avoir au fond de la caverne, puis il est sorti de la caverne ebloui par la lumiere il a vu tout ce qu'il y avait sur Terre et quand il est revenus dans la caverne on ne l'a pas cru et on l'a pris pour un fou].


pour le texte il y a deux paragraphe donc je pense que je ferais deux parties avec explication et signification confondu dans la meme partie!! mais je sais pas comment faire mes deux partie!



voila j'ai tout dis,
HELP est ce que vous pouvez m'aider s'il vous plait???


je profite que maman m'ai oublié pour skaté son blog (et toc).

merci merci merci, je sais pas comment vous remercier.
vous m'avez permis de trouver des pistes pour ma dissertation qui sera reflexion faite le premiere sujet. avec les suggestion de fantomette et de magali et de tous les autres :
donc je vais faire une disserte en 3 partie avec le commun des mortel en premiere partie qui sera un kruk du style "peut-etre que le progres technique peut nous aider à trouver le bonheur"
en deuxieme partie philosophée "neanmoins le bonheur et attend forcement avec le progres technique"
et en troisieme partie synthese " cependant le progres technique n'est debouche pas forcement sur le bonheur"
?????
vous en pensez quoi???




voila le resultat de ma reflexion de ce matin sur mon cher sujet de philo

I le progres technique peut peut-etre nous aider à trouver le bonheur:

avec comme exemple la medecine, les progres pour soigner (le cancer par exemple) qui aider à retrouver le bonheur et l'espoir au malade.
on peut aussi parler du debut du XX° avec la mecanisation agricole, qui a permis aux paysans de l'epoque d'etre heureux, c'est une evolution industrielle.

pour mes citations, j'ai Aristote dans ethique à nicomaque  qui croyait que le bonheur était le but de la vie et qu'aussi longtemps qu'une personne essaye d'obtenir la qualité, les bons contrats résulteront de cette lutte, rendant la personne vertueuse et donc heureuse.
les homme cherche le progres technique pour pouvoir atteindre le bonheur.


pour conclure ma premiere partie nous pouvons nous demander si en fin de compte les homme avec tout le progres technique sont-il vraiment plus heureux?


II neanmoins on peut avoir un accés au bonhuer en laissant de coté le progres technique:

le progres technique nous aider à trouver le bien-etre mais pas le bonheur
certains progres technique ne nous apport aucun bonheur comme par exemple ces ecrans geant de plus en plus grand et quand on en achete un plus grand que celui que l'on avait on est pas pour autant plus heureux.
nous pouvons parler ironiquement du portable qui va bientot faire le café, mais nous ne somme pas plus heureux pour autant

les communautés (americo indien) qui n'ont pas le progres technique et ça ne les empeche pas d'etre heureux.

la mecanisation dont on parle dans le I a rendu les homme heureux sur le moment, à leur epoque, actuellement est ce que les avancé mecanique sont-il un vrai avancement, elles on aboutis à une grande polution, gigantisme de l'agriculture, pestiside en gros.

contrairement au plaisir, le bonheur s'associe géneralement à l'idée de la duration, de longue durée qui s'opposé au coté ephemére du progres technique qui renouvelle tout le temps.


III finalement le progres technique ne debouche pas systematiquement sur le bonheur:

bonheur pur
les facteur pour atteindre le progres technique

les progres technique comme pas exemple la construction de la bombe nucleaire, c'etait un tres beau progres scientifique sur le moment, mais m'ont pas du tout rendu heureux les hommes (hiroshima), certains progres technique vont meme conduire à la destruction de l' humanité.
Le bonheur n'est pas dans le pré ni au fond du couloir, il est à l'intérieur de chacun de nous, nous n'avons pas besoin du progres technique pour etre heureux.

grace a manon qui m'a donné cette citation de freud, elle va tres bien dans ma troisieme partie. merci

"Au cours des dernières générations, l'humanité a fait accomplir des progrès extraordinaires aux sciences physiques et naturelles, et à leurs applications techniques, elle a assuré sa domination sur la nature d'une manière inconcevable. Les caractères de ces progrès sont si connus que l'énumération en est superflue. Or les hommes sont fiers de ces conquêtes, et à bon droit. Ils croient toutefois constater que cette récente maîtrise de l'espace et du temps, cet asservissement des forces de la nature, cette réalisation d'aspirations millénaires, n'ont aucunement élevé la somme de jouissances qu'ils attendent de la vie. Ils n'ont pas le sentiment d'être pour cela devenus plus heureux. On devrait se contenter de conclure que la domination de la nature n'est pas la seule condition du bonheur, pas plus qu'elle n'est le but de l'ouvre civilisatrice, et non que les progrès de la technique soient dénués de valeur pour l'économie de notre bonheur"

pour ma conclusion je fais un bilan de mes trois parties. nous pouvons donc dire que le progres n'est pas un avancé pour les hommes.
le progres technique a pu contribué au bonheur mais aujourd'hui ce n'est plus le cas, toute les innovation n'apporte pas le bonheur.

alors, c'est mieux ou toujours confus??
merci d'avance

terriblemimie

Commenter cet article

Izou 06/04/2008 05:19

Salut!J'ai exactement le m sujet pour la semaine prochaine!!!!Si tu pouvais m'envoyer la correction (si tu l'a toujours...) je crois ke tu me sauverais la vie!! mon adress: izou_ki_vs_m@msn.com

n-talo 09/04/2008 22:47


pas bien de laisser ton adresse comme ça n'importe ou


sonia 25/03/2008 15:50

STP si tu a eu la correction de ton premier sujet "le progrès technique est-il la condition du bonheur? pourrait tu me l'envoyer (El_sonia@hotmail.fr). Je suis en 3ème je n'ais pas encord fais de philo et se sujet m'intérèsse beaucoup.merci.

n-talo 29/03/2008 21:57


je vais lui dire


Mathilde 01/12/2007 16:11

Si tu lis l'anglais, voici un texte qu'un prof de "Science & Technologies Studies" a prononcé devant le Congrès américain en 2003, et qui peut  t'apporter des réponses : http://www.rpi.edu/~winner/testimony.htmNotamment ce passage, qui pose de très bonnes questions : "In the common sense sequence, one begins by asking: What are our needs? What fundamental purposes define our inquiries? After the basic social ends have been clarified, compared, debated, and evaluated, we then move on to make choices among existing means, including newly developed technical devices.   As one reads reports coming from scientists and policy makers interested in nanotechnology and converging technologies in several areas of scientific and technological development, one does not see the common sense ends/means thinking at work. In writings on nanotechnology, there seems little willingness to ask: What are society's basic needs at present? What basic goals define our sense of well-being going forward?  What we find instead is a kind of opportunistic means-to-ends logic. Researchers and institutions interested in doing molecular and atomic scale engineering scan the horizon to see what opportunities might be identified as justifications for public funding and private investment.  Thus, enterprising nanotechnologists notice applications that might deliver medical doses tailored to specific cells.  Looking at the sheer size of the Department of Defense budget, nanotech promoters begin imagining ways in which the technology might provide new weapons and other devices to the military. Yes, there's always a lot of money in that.  Others catch on to this lucrative game and say, well, perhaps research on a range of nanotech applications could help the elderly or people with disabilities.  In sum, what we see here are tools that evolve quickly in response to a variety of internal research priorities and then go opportunistically looking for things to do. And, of course, one can always find something."

Fantômette 22/11/2007 21:06

Ayé, le prof a corrigé ??

jc 19/11/2007 03:54

Salut, je penses que tu devrais bien définir le terme de bonheur si c'est possible. La réponse qui saute aux yeux c'est 'non' bien sur, on peut etre heureux sans technique, les hommes à l'etat de nature connaissent le bonheur, ils rient, ils s'aiment, ils partagent les moments de la vie...Cependant, le progrès technique à permis a l'homme de se libérer de certains de ses malheurs, la faim quotidienne, le froid, la maladie. Il a favorisé l'hygienne et dégagé du temps pour faire autre chose. Sans progrès technique est-ce que l'hô aurait eu le temps de se poser la question du bonheur? Il satisfait ses besoins quand il le peut et ça le rend heureux sur le coup. Si le bonheur c'est dans la durée, ce n'est pas que satisfaire ses besoins du moment. Dans ce cas là on pourrait dire que oui, le prog. tech. est la condition du bonheur en donnant à l'homme l'opportunité de se poser la question du bohneur.Il me semble que le droit au bonheur est inscrit dans la constitutuion des USA.Mais le progrès tech fait aussi notre malheur quand il est utilisé de certaines manières (sur consommation, guerres, chomage). Les sociétés à forte technicité comme le monde occidental sont marquées par des taux de suicides élevés, la solitude, l'isolement et une forte consomation de médicaments neuroleptique, anxiolitique, etc. Enfin voila, en vrac, vite fait, des billevesées toutes fraiches...

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents