Jardins de Pareillas

Jardins de Pareillas

art de vivre entre botanique, gastronomie et créativité


c'est du propre !

Publié par n-talo sur 28 Février 2008, 20:46pm

Catégories : #des maux en question

la carrosserie de la machine fascine le petit garçon alors chaque fois qu'il vient à la maison, il ne résiste pas à faire vrombir l'engin. il faut dire que l'outil se conduit facilement quelque soit l'àge du capitaine et son ergonomie permet d'adapter le manche à la taille du capitaine.
le moteur, loin d'avoir des râtés, parle de ce qu'il rencontre comme difficulté sur la route, tentons il tiens la note vrombissante, tantot il siffle, signe qu'un message est peut-être coincé dans sa belle tubulure, ou encore il chuinte douloureusement, il aurait avaler un mouton plus gros qu'un autre, un mouton qui aurait avalé une chaussette.
mais il n'y a pas que ce petit garçon là pour aimer manier la mécanique, j'ai vu une dame (oui quand même !) animé d'une grande douceur , quelqu'un de cultivé, qui aime les livres, la peinture, chevaucher la bécane les trois quart d'une journée, c'est dire si il y avait du metre carré à visiter de ce sol abandonné. sans relâche, elle conduisit l'appareil au quatre coins de la maison en le faisant glisser le long des plinthes avant de lui faire contourner chaque obstacle pour enfin le faire valser au centre.
c'était une leçon de conduite pour moi !
dorénavant,  je martelle cette phrase à chaque fois que je presse le bouton "on" :
si les bords et les coins sont propres alors le milieu paraitra beaucoup moins sale, si les bords et les coins sont propres alors le milieu paraitra beaucoup moins sale, silesbordsetlescoinsontpropres alors le milieu paraitra beaucoup moins sale, silesbordsetlescoinsontpropresalorslemilieuparaitrabeaucoupmoinsale.
Image Hosted by ImageShack.us
j'ai réussi, j'ai réussi ! à faire le ménage, rien que le ménage ...sans me mettre à ranger le petit tiroir du bout qu'avait rien demandé, sans m'arrêter pour lire le dernier marie claire idée qui trainait, sans me mettre en cuisine alors que le chantier n'est pas terminé ... parce qu'en plus ça donne une ligne de conduite :
silesbordsetlescoinsontpropresalorslemilieuparaitrabeaucoupmoinsale.

d'abord équiper le bout du tuyau de l'outil que je nomme le suçeur,
puis s'appliquer à faire le tour de chaque pièce par le coin que forme la verticale du mur avec l'horizontale du plancher,
ça oblige parfois à se plier pour aller aller jusqu'à l'angle caché sous un meuble
ou encore ça oblige à déplacer là un siège, là un cheval à bascule pour atteindre cet espace là
puis aprés avoir adapté le manche et la brosse qui parait tellement large maintenant, il suffit de se retourner pour balayer l'espace ainsi circonscrit. c'est propre !

Commenter cet article

petites recoltes 09/03/2008 20:44

Il existe aussi une superbe méthode pour se remonter le moral : s'allonger par terre, lever les yeux au plafond...et se dire que là haut au moins tout est propre, sans trace de pas et que rien ne traine, ni cheval à bascule, ni feutre, ni quoi que ce soit du reste....euh...peut-être une toile d'araignée...là.. mais laissons-la,  c'est stratégique...c'est pour préparer Halloween....

petites recoltes 09/03/2008 20:39

je pense bien avoir le même en jaune...ta mosaîque est magnifique, je crois que je ne regarderais plus jamais le mien de la même façon depuis que je le découvre à travers tes yeux!!

maijo 03/03/2008 22:52

Hi! C'est mon programme demain.

biche 01/03/2008 10:15

hou la la les filles... moi, mon aspirateur il est .... cassé !!! et j'ai pas encore eu le courage d'en acheter un autre....!!!!

lenasouslefiguier 29/02/2008 19:24

Je te l'ai dit, je reviens te dire merci...C'est une bonne méthode...Bises

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents