Jardins de Pareillas

Jardins de Pareillas

art de vivre entre botanique, gastronomie et créativité


diner de clôture ? histoire d'avoir de la conversation

Publié par n-talo sur 11 Avril 2008, 21:04pm

Catégories : #recettes à manger & à boire

j'aurais  pu faire  une soupe miso, ... non ! ... pas assez  ? ... gore ?
j'aurais pu  faire du saumon  mi cuit aux herbes fraîches ... non ! ... pas assez  ? ... exotique ?
Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuitj'aurais  pu faire sauter des pak choï  ... non ! ... trop  ? ... basique ?
il faillait quelque chose qui soit :
japonais
difficile à manger
odorant
épicé
coloré
mais surtout surprenant
j'ai jeté mon dévolu sur une fondue japonaise :
le dénombrements par leur petits noms des ingrédients leur faisait pousser des cris d'horreur, mais ! bien , bien  en dessous des yeux d'effroi quand les voluptes du thé au jasmin leur vinrent aux narines et encore trés trés nettement en dessous des sueurs froides à la vue des seules baguettes posées sur la table
le désastre était en bonne voie ...  Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit
fondue japonaise d'udon (udon-suki)
           
faire blanchir séparément deux feuilles de chou  et une poche d'épinards les égoutter avant d'étendre les feuilles de chou chinois sur la natte de bambou (le makisu pour rouler le sushi) et l'enrouler autour des épinards. les couper à 4cm.
des champignons noirs et des champignons parfumé trempés coupés en lanières ainsi que des shiitakés (remplacé pour cette fois par des morilles fraîches, j'avais que ça sous la main !)
une carotte en rondelle
quatre filets de daurade juste ébouillantés et coupés en tranches de 2cm d’épaisseur.
deux escalopes de poulet en lanière revenue au wok
 
faire cuire les udons secs (pas de udons ...des somen !) et refroidir avant de les égoutter

la soupe : une préparation toute faite (périmée) de chez tang avec du kombu, un peu de saké, et de la sauce de soja
 
à table, mettre une marmite en terre contenant la soupe sur un feu. dès qu’elle bout mettre petit à petit l’ensemble de la préparation excepté les udons-somen. au premier bouillon, la viande ; au deuxième bouillon, le poisson ; au troisième bouillon, les tronçons de chou-épinard et enfin les udons-somens - c'est prêts à être mangé dans des bols les pates, la soupe et la garniture
c'était râté ... ils ont aimé
mais le dessert devait être le coup d'assomoir .. alors ?

laver 150 g de haricots rouges. 1 volume de haricots rouges pour 4 volumes d’eau - porter à ébullition 2 minutes et jeter l’eau pour enlever son âcreté.
6 volumes d’eau pour 1 volume de haricots rouges, faire cuire encore et porter à ébullition,  et laisser mijoter à feu doux pendant 30 à 40 minutes jusqu’à ce que les haricots rouges soient bien tendres.
ajoutez 150 g de sucre et pétrir la préparation jusqu’à ce qu’elle devienne une purée de haricot rouge
première bouchée - un franc succés !
ma session de rattrapage : les sushis riz coco mangue
Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit
du riz au lait bien cuit  : 200 grs de riz au lait versé en pluie dans l'eau bouillante et cuit 3 minutes à ébulition, égoutté puis jeté dans un litre de lait bouillant , laisser cuire et ajouter 100 grs de sucre en fin de cuisson avant de refroidir avec trois ou quatre cuillérée à soupe de crème de lait de coco
des quenelles de ce riz au lait refroidi et une lamelle de mangue fraîche
du bon, rien que du bon pour mes kilo, ça m'apprendra à faire des trucs mauvais qui sont bons !

ainsi s'achève la semaine japonaise ? point du tout
avec tous ces titres en japonais je reçois des mails en spaghettis ... sans doute fort interressant :
Comme le goût de l'associé nous aimons pour la langue qu'essayer est enlaceré dans la bouche.
Avec la nuit de la question a lieu rencontrer la personne qui se connaît ici, mais la deuxième fois.Première réunion il y a 7 jours.
Étant comme lui aime, cette personne n'eteint pas la voix excessivement, elle est de sembler, mais l'ampleur où également cette personne lui est étonnée a eteint.
la traduction ne me parait pas fidèle au texte ... je dois désormais apprendre le japonais  ...

Hello.  こんにちは。 Konnichiwa. (kon-nee-chee-WAH)
How are you?  お元気ですか。
O-genki desu ka? (oh-GEN-kee dess-KAH?)
Fine, thank you.  元気です。
Genki desu. (GEN-kee dess)
What is your name?  お名前は何ですか。
O-namae wa nan desu ka? (oh-NAH-mah-eh wah NAHN dess-KAH?)
My name is ____ .  私の名前は
____ です。 Watashi no namae wa ____ desu. (wah-TAH-shee no nah-mah-eh wa ____ dess)
Nice to meet you.  始めまして。
Hajimemashite. (hah-jee-meh-MOSH-teh)
Please. (request)  お願いします。
Onegai shimasu. (oh-neh-gigh shee-moss)
Please. (offer)  どうぞ。
Dōzo. (DOH-zo)
Thank you.  どうもありがとう。
Dōmo arigatō. (doh-moh ah-ree-GAH-toh)
You're welcome.  どういたしまして。
Dō itashi mashite. (doh EE-tah-shee mosh-teh)
Yes.  はい。
Hai. (HIGH)
No.  いいえ。
Iie. (EE-eh)
Excuse me.  すみません。
Sumimasen. (soo-mee-mah-sen)
I'm sorry.  御免なさい。
Gomen-nasai. (goh-men-nah-sigh)


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Cajou 15/04/2008 01:42

Je ne rajouterai rien à ces japoniaiseries, tu pourrais finir par rire jaune ...

maijo 14/04/2008 16:01

Tu nous mets l'eau à la bouche avec ta fondue japonaise, et aussi avec ton riz au lait... Bisous.

lenasouslefiguier 14/04/2008 11:34

La version mangue, je craque volontiers... J'aime les découvertes culinaires, c'est aussi une façon authentique d'aborder une culture...

passiflore 14/04/2008 10:11

Ca par exemple, c'est courageux! tout un repas "expérimental", faut oser. Ils ont aimé, nous dis-tu, mais tu ne nous donnes pas d'indications sur la manière dont ils se sont débrouillés avec les baguettes... A-t-il fallu aller rechercher les couverts ?

cielo moon 13/04/2008 16:22

Quelle semaine tu nous as fait partager :)très belle fin de week end. Bises

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents