Jardins de Pareillas

Jardins de Pareillas

art de vivre entre botanique, gastronomie et créativité


bonjour veau vache cochon couvée ?

Publié par n-talo sur 20 Mai 2008, 20:27pm

Catégories : #jardinage

il y a encore quelques jours, le jardin ressemblait à ça :
une friche
Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit
depuis la clémence du temps, le temps d'une pause, le temps d'un répis ou d'un replis ...
telle perrette  ayant un grand jardin
prétendait arriver sans encombre à faire un beau jardin.
outillée et bien chaussée elle allait à grands pas ;
ayant prévus ces jours-là, pour aller  dans la terre,
pantalon simple, et botillons fleuris.
la jardinière ainsi préparée
imaginait déjà dans sa pensée
tout le produit de ses semis, en cuisinait les fruits,
admirait un cent de fleurs, faisait confitures et conserves ;
la chose allait à bien par son soin diligent.
Il m'est, disait-elle, facile ...
Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuitles courges sont installées au dela de la ligne jaune et courront bientot  autour de la spirale
Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit
les tomates perchées sur leur butte, surplomberont le potager
Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuitcoté fleur, les carrés seront couverts d'un tapis de mille fleurs
Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuitdéjà les parfums enivrent
et le jardin brillera de tant de beautés
Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuitQuel esprit ne bat la campagne ?
Qui ne fait châteaux en Espagne ?
Picrochole, Pyrrhus, la Laitière, enfin tous,
Autant les sages que les fous ?
Chacun songe en veillant, il n'est rien de plus doux :
Une flatteuse erreur emporte alors nos âmes :
Tout le bien du monde est à nous,
Tous les honneurs, toutes les femmes.
Quand je suis seul, je fais au plus brave un défi ;
Je m'écarte, je vais détrôner le Sophi ;
On m'élit roi, mon peuple m'aime ;
Les diadèmes vont sur ma tête pleuvant :
Quelque accident fait-il que je rentre en moi-même ;
Je suis gros Jean comme devant.

Commenter cet article

Khassiopee 22/05/2008 22:22

Et tu asremis tout ça en ordre toute seule ? ben dis-donc !J'ai pas osé t'appeler.Je t'embrasse

n-talo 22/05/2008 23:46


et j'ai réalisé il y a une heure que nous étions jeudi :°)
dsl


Ptitefanchon 22/05/2008 22:05

ton jardin est tellement beau, tout comme ton blog , les textes de vrais délices.

n-talo 22/05/2008 23:47


un pastiche le texte !


Miss canthus 22/05/2008 11:28

Ahhhhhh que c'est divin...Tes mots chantent encore dans mes oreilles, merci!

n-talo 22/05/2008 23:50


va ..  va ... emporte ces mots et lache les à travers ta campagne


Lise 22/05/2008 10:49

Tout est dit, c'est beau et bientôt bon ;-)des bises en passant

n-talo 22/05/2008 23:50


pourvu


aji 22/05/2008 10:09

Ton jardin est tellement beau, il en raconte de belles histoires et toi aussi, tu nous transmets sa beauté magnifiquement !  un lieu où tout peut se cultiver, jusque dans notre coeur !merci de ta visite. Les toiles cirées sont assez agréables au toucher (la petite à pois de chez Bonton, trop fine en revanche n'irait pas pour le projet dont tu me parles). Une toile épaisse et peu brillante conviendrait très bien. passe une belle journée, mes pensées t'accompagnent.bise

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents