Jardins de Pareillas

Jardins de Pareillas

art de vivre entre botanique, gastronomie et créativité


tartiflette à boire

Publié par n-talo sur 2 Avril 2009, 20:12pm

Catégories : #recettes à manger & à boire

c'est pas souvent que je vais au restaurant, parce que si c'est pour choisir entre du foie gras ou du confit, pire encore du magret, je ne me retrouve pas en appétit ! la proposition était alléchante : cuisine déstructuré par un chef lui-même : bruno viala. je n'ai pas été déçu et remercie encore celle qui m'a entrainé dans cette aventure culinaire. les plats n'étaient ni prétentieux, ni bof (sauf peut-être le filet mignon de porc au caramel), en tout cas rien ne nous a laissé indifférents. et non seulement la cuisine était détonnante mais la formule aussi était étonnante. six propositions à la carte du salé, six desserts possible ...pas question de tout prendre, ben  ...je vois pas pourquoi ? mais j'ai fait comme tout le monde et tout le monde n'a pas un appétit avide de curiosités ! cinq plats, il a fallut choisir cinq plats montés comme des bouchées dégustation aussi il était possible de piquer dans l'assiette de son voisin :

foie gras mi-cuit au wasabi et cacao
tronçon de sandre au champagne et marmelade de fraises
maki de boeuf aux crevettes mentholées
tartiflette à boire
filet mignon de porc au caramel
petits pots de crème diable (wasabi, raifort, moutarde)

patate douce confite aux épices des iles
guimauve de pomme de terre et pulpe de mangue
plaquette de cacahuètes chocolatées
tarte au citron à l'horizontale
cappuccino d'air
fajitas de fruits, sauce au cactus


j'ai choisi ... le foie gras, oui oui le foie gras en starting-block : de l'entier taillé en cube à peine cuit roulé dans du cacao et accompagné de wasabi et ginger ! surprise surprise, le tout marche ensemble, le cacao apporte comme un parfum boisé et le ginger réveille le tout
le maki de boeuf aux crevettes mentholées : extraordinaire, une fine tranche de bifteck posé sur une feuille de nori, tartiné de menthe hachée, les crevette déposées au centre, roulé ... le maki quoi, revu et corrigé servi avec un sirop de citron et du pollen. un régal
petits pots de crème diable ... la laitière peut aller se recoucher ! cette texture là, ce crémeux là le peps en plus, juste assez pour le sentir mais point trop avant que ça ne soit too much, j'ai adooOooré
 à trois il fallait arrêter le salé, je ne peux pas parler du sandre que j'ai picoré et je ne dirai rien du  filet mignon de porc et j'ai tant et tant lorgné sur la tartiflette que avant même de sortir du restaurant j'avais en tête l'inventaire de mon réfrigérateur (il y avait un reblochon !)
coté sucré j'ai apprécié la patate douce confite aux épices des iles, une confirmation plutot qu'une découverte
la plaquette de cacahuète était une merveille de douceur et de volupté comme seule la cacahuète sait faire (et là j'ai tout ce qu'il faut aussiiiii)
la tarte au citron à l'horizontale : une trouvaille, je vais donc passer à la période tarte, crumble et autre clafoutis déstructuré. une grâce pour réaliser un dessert en trois minutes chrono (à condition d'avoir un placard qui anticipe) une ligne de biscuit, un ligne de lemon curd, (deux fois) un ligne de meringue et une ligne de zeste de citrons confits et ça se mange de haut en bas ... à décliner sous toute les couleurs et tout les goûts
le fajitas de fruits frais ressemble à un wrap mais aux fruits, malin, facile, fallait y penser hé hé
mon grand regret je n'ai pas gouté le cappucino d'air mais qu'à cela ne tienne j'ai le livre de recette ! et oui ! le coté génial de la dégustation : nous avions les anti-sèches ... tu devines p'tétre ben que ci p'tétre ben que ça et hop pop hop, t'ouvre le bouquin et t'as la solution
comme pour la tartiflette à boire :
Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit
faire un purée de pomme de terre grossièrement écrasée, la déposer chaude au fond d'un verre avant de verser la crème au reblochon (un litre de lait entier bouillant passé au blender avec un reblochon pelé) quelques morceaux d'aillé et de jambon ... et la soupe est servie
 
la solution est là :


Commenter cet article

Francois 04/04/2009 09:45

     Salut, Nathalie, j avais  bien vu la journée Jardin Voyageur     mais je suis engagé dans la journée des AMAP d'Aquitaine, près de Bordeaux.........Later....pour le café !

STEF ET SA BELETTE 03/04/2009 23:48

RECOUCOUtu me diras si tu veux faire partie du blog collectif pour montrer les avancée de ta mamie et pourquoi pas t'essayer ?ihihih !bisous

lenasouslefiguier 03/04/2009 22:42

Que du trop-trop-bon!!! Quel grand moment! il a l'air fort ce Viala...C'est curieux comme le goût des plats extraordinaires peut être persistant, il suffit de l'évoquer et déjà...moi, tout pareil, je ne vais pas souvent au resto, mais la dernière fois, c'était chez un grand chef au style "explosion de saveur"...ben c'est moi qui ai failli exploser...de petites bouchées en petites bouchées...j'ai dû laisser plein de desserts! La tartiflette n'était plus au programme...tu es une diablesse!

n-talo 04/04/2009 00:16


diablesse ? je vais finir par me regarder dans un glace ... est-ce qu'il me pousse ces fameuses petites cornes ?


Vichka 03/04/2009 10:53

Mélange des saveurs, kirielle de petits plats plus inventifs les uns que les autres!!!!!!!!!! C'est où cet endroit merveilleux, tu nous donnes envie d'y aller faire un petit tour!!!!!!!!! Bonne journée et tu me donnes une idée, je vais faire l'inventaire de mon frigo, peut-être que........

n-talo 04/04/2009 00:21


et moi , je vais faire un tour chez toi


augusta 03/04/2009 08:16

miammmmmmbises

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents