Jardins de Pareillas

Jardins de Pareillas

art de vivre entre botanique, gastronomie et créativité


vague à l'eau, vogue à l'âme

Publié par n-talo sur 5 Octobre 2009, 21:31pm

Catégories : #autour du petit déjeuner du lundi

au fil des blogs, j'avais repéré un carré bleu l'eau l'eau et c'est en flanant au bonheur des grenouilles que j'ai trouvé la solution. le bouton m'a emmené vers un nouvel élan de solidarité de la blogosphère
Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit bravo à flo (le bonheur des grenouilles) et à delphine (la fille du consul) pour cette initiative !
oui mais  ... c'est pas une organisation comme un coup d'épée dans l'eau ! les filles pour aller à la pêche aux sous-sous il leur faut des amorces ! et là j'étais sèche ... création libre sur le thème de l'eau, de l'eau, de l'O, de l'haut ? rien
déjeuner dominical, j'ai organisé un petit brainstorming, c'est quoi : un remue-méninges. le principe est simple et aide à faire sortir bien des mots voir des maux ... c'est aussi bien que pigeon vole ou ciseau-pierre-puits dans une salle d'attente.
acte I : on tourne le sablier et on a trois minutes pour dire tous les mots qui passe par la tête en rapport avec le sujet, l'eau, le secrétaire note les mots
acte II : passé les trois minutes, chacun(e) doit donner une explication à chacun de ses mots, selon la pertinence, ils sont gardés ou jetés
nous avons gardés :
bleu, bruit, vague, vie, pure, claire, transparence, température, ébulition, thé, piscine, mer, élément, poisson, océan, verre, terre, salé, bain, hydratation, deshydratation
on a jeté : péter (oui dans l'eau pourquoi pas ?) , glouglouter (bruit émis par grenouillette quand elle déglutit !), mort,  etc ...
acte III : il faut classer les mots, nous avions choisi trois catégories : adjectif, nom, perception
acte IV : dans chaque catégorie, ne retenir qu'un mot
épilogue : voilà la substantifique moelle qui doit acter la création
bleu - température - mer
avec ça ? z'ont trouver le moyen de me faire échouer
planté là devant mes z'étagères à fouillis atelier je cherchais ...des yeux ... quoi ... bleu quand mes yeux sont tombés sur le bocal de flotteurs (oui décidément, tout fini en bocal ces temps-ci)

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit
ils datent d'un temps où j'emmenais les petites à la primaire, nous nous étions arrétées à la droguerie et nous étions laissées séduire par la multitude des formes, des couleurs flashy, des formes qui en inspiraient d'autres ... justement ... des flotteurs, ça flotte et ça flotte sur l'eau et sol en si c'est pour des enfants alors ... jouons à faire flotter des petits canards sur l'eau, ce ne sera pas bâteau sur l'eau mais canards sur l'eau
on avait oublié bateau ... mais on a pas oublié ces moments passés au bord de l'eau avec ce bateau qui partait dans le courant et remontait tout seul une fois la bobine entièrement dévidée ... on faisait des picnic au bord de l'eau

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit
... grenouillette a plongé dans les photos ce week-end, le numérique c'est bien mais quand même brasser des albums et des boites de photos ça vous transporte autrement.
et la machine à remonter le temps l'a faite arriver dans la boite "nathalie petite" c'est toi là maman, et là ! et là ? la c'est tatie et là ? là c'est moi. sur une scène ? oui. elle a bien senti mon manque de fierté à peine camouflé, j'étais grande pour mon âge, un peu rondelette, pas douée pour la danse, ni pour le chant alors pas question de jouer un rôle de sirène : j'étais pleureuse dans l'odyssée d'ulysse.
Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit
oui là, au premier plan avec le fichu sur la tête. j'étais dans la même école que celle où sont allées mes filles, même mobilier, même tapisserie, même peinture, même odeur, non ! pas même instit à l'exception de leur instit' de mat' sup. la fête des écoles, c'était un grand jour.
un grand spectacle où toute les sections présentaient un tableau, la scène était installée au moins quinze jours avant la sortie des classes, j'entends encore résonner le plancher quand nous la traversions en courant à l'heure de la sonnerie. trois jours de répet' ,  trois jours pour donner le meilleur devant (presque) tout le village rassemblé, trois jours tous réunis dans la cour de récré, trois jours de récré à comploter avec les copines pendant que les maitresses s'appliquaient à régler les entrées en scène et les sorties en musique. mais le jour de la représentation, il fallait bien se tenir, on avait mis ses beaux habits du dimanche pour aller à l'école et pire des nu-pieds neufs qui blessaient les orteils, il y avait des stands de kermesse et les maitres qui animaient la pêche au canard et le casse bouteille. aprés avoir égréné le tableau d'honneur, les hauts parleurs passaient de la musique et les grand-parents étaient là, il faisait chaud et on buvait des sodas. cette fête là devait être celle de 1973, avant l'entrée en sixième  c'était déjà la fin de l'enfance, il y avait bien de quoi pleurer
est-ce que l'année tendait vers cet unique spectacle ? les heures de chant matinales, beurk beurk beurk  j'aimais l'école pourtant chaque matin était un supplice : chant. pendant presque une année, puisque je chantais faux, la maitresse me mettait au coin avant le refrain, aussi j'aimais l'école mais parfois je pleurais parce que je n'aimais pas trop l'école. plus tard, en classe de pipeau, le prof était aussi prof de math et donnait des excercices de math à ceux qui avait le malheur bonheur d'oublier la flute ... jusqu'au jour ou l'on découvrit mon subterfuge !

par ricochet, j'ai rempli "mon contrat" pour line qui collecte les souvenirs d'école (et le mobilier de mon école est dans le #7 !)

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit on n'a pas oublié le thé ! il est dans le sablé d'un joli vert d'eau
sablé au thé matcha
dans un grand bol, mélanger un mug de sucre en poudre et une cuillère à café et demi de thé matcha, ajouter 150 grs de beurre jusqu'à ce que le mélange devienne onctueux et lisse. ajouter une tasse et trois quart d'une autre de farine et mélanger bien. ajouter trois jaunes d'oeufs à la pâte et mélanger jusqu'à obtention d'une boule de pâte ferme et homogène. sur le plan de travail, rouler la pâte à la main pour former un long boudin de 3 à 4 cm de diamètre et l'envelopper ensuite dans un film plastique. réfrigérer la pâte au moins une heure (mieux une nuit). couper des tranches de pâte d'environ 1 cm d'épaisseur et placer les biscuits sur une plaque. cuire de 10 à 12 minutes à 180°C. laisser refroidir complètement avant de déguster. une recette trouvée chez jasmine
un sablé qui sent bon l'herbe verte alors pour être fleuri dés le matin, le déguster avec un yaourt à l'eau de fleur d'oranger

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit
on a oublié  pluie ... parce que si il continue à ne pas pleuvoir, je vais chanter ! soprane ? non casserole ! un chef de choeur averti en vaut deux.
alors chaque matin, je bois un grand verre d'eau pour m'éclaircir la voix avant de mettre mes vieux standards à tue-tête et chanter aussi.
quand le toit sera fini tout beau, que l'eau passera plus au travers alors j'aimerai bien qu'elle aille remplir une mare alors j'étudie :



Commenter cet article

Jo-Elle 07/10/2009 21:59


Oui, vivent les fêtes d'école... que des beaux souvenirs !
Jo-Elle vue chez Line...


n-talo 09/10/2009 09:45


j'ai vu qu'elles te laissaient de beaux souvenirs aussi


Flo du désert 07/10/2009 10:09


merci beaucoup de ce coup d'épée dans l'eau, avec une botte secrète qui touche ;-)


n-talo 09/10/2009 09:46


je vais faire la petite boite et de beau cliché à vous envoyer


Line 07/10/2009 08:03


Fidèle à toi-même, tu m'as "embarquée" au fil de ton histoire "à vau-l'eau".... et j'ai aimé ça !
Oui, ton contrat est bien rempli, Nat, et je t'en remerci infiniment !
Je vais donc t'emprunter ton "histoire d'école" pour la mettre sur mon blog...
"et vogue la (jolie) galère ! :)
Bises à toi ! et encore merci !


n-talo 09/10/2009 09:47


c'est la moindre des choses un embarquement quand il s'agit de bateau


Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents