Jardins de Pareillas

Jardins de Pareillas

art de vivre entre botanique, gastronomie et créativité


de l'ail des ours ... et autre

Publié par n-talo sur 13 Janvier 2011, 22:17pm

Catégories : #recettes à manger & à boire

non seulement les kilos à perdre sont toujours là mais ils se  sont fait des copains pendant les fêtes, fini la galette ; il faut à nouveau serrer la ceinture ! pas question pour autant de se la jouer triste, http://www.les-vegetaliseurs.com/media/herbier/20090317_181208.jpgc'est le moment de trouver la vraie saveur des aliments, de rajouter une pointe de ceci et une larme de cela et se rendre compte comme le goût en est modifié.

j'ai découvert un sel de toute beauté pour ne pas dire bonté : sel de l'himalaya à l'ail des ours. ce n'est pas parce qu'il vient de l'himalaya qui le rend extra, c'est l'ail des ours et ce je ne sais quoi en plus qui parfume instantanément un velouté ou une salade. la crudité du moment c'est l'endive : avec du guacamole, du tartare d'algue, de l'hoummous et puis en salade encore et toujours. c'est un bon support l'endive, juste croquante malheureusement presque sans saveur, elle laisse s'exprimer ses compagnes d'assiette. j'aurais voulu faire des salades avec les choux de mon jardin mais le manque d'eau de cet été les a laissé au stade où je les avais planté, ça ne va pas se passer comme ça l'an prochain ! aussi le peu de chou qui reste dans mon jardin, je le bichonne et c'est une recette d'éléonor qui m'a inspiré ce matin. il y aura une entorse dans ce menu : le gâteau de pommes, celui là même que j'ai tant aimé la semaine passée, j'ai essayé une recette d'un cuisinier australien curtis stone, le résultat est concluant
source planche botanique : les végétaliseurs

bon app'

le velouté aux deux céleris relevé à l'ail des ours

 

hebergeur image

couper trois branches de céleri, une demi boule de céleri aussi, un bouquet de cerfeuil, une échalotte grise, ajouter la valeur de deux courgettes, saler et poivrer avec du poivre vert, couvrir d'un litre d'eau et laisser cuire. mixer finement et au dernier moment ajouter le fameux sel à l'ail des ours mmmmmmmmmmmmmm

 

salade d'endives à la feta et saumon fumé

hebergeur image

couper fin deux endives, ajouter une poignée de roquette, ajouter une cuillère à soupe de feta nature coupée en cubes et une tranche de saumon fumé en lanière, parsemer de graines de sarrasin grillées, assaisonner avec une lampée de vinaigre balsamique, un trait d'huile de noisette et quelques gouttes de tamari et un peu de sel à l'ail des ours

 

le chou à l'indienne

hebergeur image

pour une poignée de feuille de chou, faire revenir un fond du cuillére de cumin et une pincée d'espelette, ajouter une carotte en cube, une poignée de petits pois surgelé et le chou, saupoudrer de gingembre et de curcuma, laisser cuire une bonne vingtaine de minutes, ajouter un jus de citron vert et servir avec des graines de coriandre germées et ... non.
enfin le dessert :

la compotée de pommes à l'orange

hebergeur image

dans une casserole, cuire à feu moyen une tasse de sucre et un quart de tasse d'eau, remuer jusqu'à ce que le sucre soit dissous essuyer les parois de la casserole avec un pinceau humide quand le liquide arrive à ébullition, cuire le sirop à 120-122°C (brun clair soit environ 10-12 minutes), retirer la casserole du feu et verser le caramel dans un plat à soufflé en céramique (2l), faire tourner le plat pour enrober toute les parois de caramel, réserver jusqu'à ce que le caramel soit froid et dur, pendant ce temps peler-épépiner-trancher 10 pommes et prélever le zeste de 2 oranges (bio non traitées évidemment !) préchauffer le four à 120°C. disposer une couche de pomme, saupoudrer de sucre et de quelques zestes, répéter couche aprés couche jusqu'à ce que les pommes aient été toutes utilisées (environ 10 couches de pommes), verser le jus des deux oranges sur les pommes, placer le moule à soufflé dans une grande tourtière ou à défaut couvrir d'un papier aluminium et placer le moule dans un autre plat pour le cuire au bain marie (l'eau doit arriver à mi-hauteur)
cuire le gâteau pendant 5 heures, laisser refroidir et placer au réfrigérateur 24 heures avant de servir (tenir presser et retirer le jus excédent)



Commenter cet article

catherine 19/01/2011 09:19



Voilà des recettes qui me font saliver... j'ai fait récemment une sorte de gateau aux pommes , il y manquait l'orange, mais au final cela ressemblait assez au tien et ... que c'était bon!Je te
souhaite pour 2011 de belles récoltes dans ton potager, de jolies recettes à partager, de doux moments à savourer en famille et entre amis....



eleonor 17/01/2011 09:40



l'ail des ours se trouve facilement dans la nture, mais c'est trop tôt, il te faudra attendre avril



Enitram 15/01/2011 22:41



Pour le dessert, il faut s"y prendre à l'avance ! Quand au sel, ça me paraît sympa, j'en ai trouvé un de l'Himalaya, il est rose mais pas d'ail des ours ! Je vais en chercher, où l'as-tu trouvé ?


Bon dimanche !



isabelle 15/01/2011 16:28



merci pour toutes ces recettes qui ont l'air délicieuses et bien tentantes ...



Lily 15/01/2011 14:28



Dans mes étagères, depuis bientôt un an, repose un flacon de sel de l'Himalaya, que j'avais acheté pour la poésie du geste. Vite, trouver une occasion de l'entamer ! Pour l'ail des ours, il ne
faut pas confondre avec le muguet, toxique. Si j'en trouve en magasin, promis, j'y goûte car cela à l'air de bien parfumer les salades et autres cruditées. Très bonne année à toi, pleine de joie
et de réalisations.



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents