Jardins de Pareillas

Jardins de Pareillas

art de vivre entre botanique, gastronomie et créativité


en préparant un cake de noël ...

Publié par n-talo sur 21 Décembre 2009, 10:25am

Catégories : #Noël

c'était noël avant l'heure
aprés un rendez-vous râté, je les attendais, eux qui me sont proches et sont trop  loins
dans l'attente j'avais déjà préparé les écorces d'orange confite qui entrait dans la composition de ce cake de dresde qui me faisait envie à partager
ce gâteau traditionnel de la capitale baroque de la saxe est une tradition vieille de plus de cinq siècle. on déguste par petite bouchée ce gâteau épicé et sucré tout au long de la fin d'année .
pour faire ce cake de noêl de dresde il faut :
a- 400 grs de beurre ramolli
b- 500 grs de raisins secs
c- 100 grs de raisins de corinthe
d- 200 grs d'écorces d'orange confites
e- 250 grs d'amandes hachées
f- 100 grs de sucre vanillé
g- 6 cuillères à soupe de vieux rhum
h- 12 gouttes d'huile d'amande amère
i- 1 kg de farine de blé
j- 2 cubes de levure de boulanger
k- grs de sucre
l- 1/4 l de lait tiède
m- 2 jaune d'oeuf

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit
mélanger bcdef avec gh et laisser macérer au moins 6 heures recouvert d'un linge- mélanger de temps en temps
mettre i dans un grand saladier, faire une fontaine et mettre j émiettée, saupoudrer d'une cuillère de k, ajouter l , mélanger et laisser lever pendant 15 minutes
blabla bla blabla bla blablabla bla bla blablablablablablabalblablabalblabla blablabla bla
ajouter le reste de k et m et a, pétrir la pate au batteur, couvrir d'un linge et laisser lever 30 minutes
au coin du feu
blabla bla blabla bla blablabla bla bla blablablablablablabalblablabalblabla blablabla blablabla bla blabla bla blablabla bla bla blablablablablablabalblablabalblabla blablabla bla
aplatir la pâte sur le plan de travail fariné, ajouter les fruits bcdefgh et les pétrir avec la pâte. couvrir de nouveau d'un linge et laisser lever encore 30 minutes
blabla bla blabla bla blablabla bla bla blablablablablablabalblablabalblabla blablabla blablabla bla blabla bla blablabla bla bla blablablablablablabalblablabalblabla blablabla blablabla bla blabla bla blablabla bla bla
puis malaxer rapidement la pâte, l'étaler et lui donner une forme ovale de 3 à 4 cm d'épaisseur (une chance : exactement la taille du plat en fonte à cuire le pain !:)
laisser encore lever 15 minutes
blablablablablablabalblablabalblabla blablabla blablabla bla blabla bla blablabla bla bla blablablablablablabalblablabalblabla blablabla bla
enfourner à 160°C et laisser cuire 70 à 90  minutes ... le temps qu'il faut pour que le coeur soit cuit

blabla bla blabla bla blablabla bla bla blablablablablablabalblablabalblabla blablabla blablabla bla blabla bla blablabla bla bla blablablablablablabalblablabalblabla blablabla blablabla bla blabla bla blablabla bla bla blabla bla blabla bla blablabla bla bla blablablablablablabalblablabalblabla blablabla blablabla bla blabla bla blablabla bla bla blablablablablablabalblablabalblabla blablabla blablabla bla blabla bla blablabla bla bla blabla bla blabla bla blablabla bla bla lablablablablablabalblablabalblabla blablabla blablabla bla blabla bla blablabla bla bla blablablablablablabalblablabalblabla blablabla blablabla bla blabla bla blablabla bla bla blabla bla blabla bla blablabla bla bla blablablablablablabalblablabalblabla blablabla blablabla bla blabla bla blablabla bla bla blablablablablablabalblablabalblabla blablabla blablabla bla blabla bla blablabla bla bla blabla bla blabla bla blablabla bla bla blablablablablablabalblablabalblabla blablabla blablabla bla blabla bla blablabla bla bla blablablablablablabalblablabalblabla blablabla blablabla bla blabla bla blablabla bla bla
à la sortie du four, on doit piquer le cake et le badigeonner de 150 grs de beurre fondu ... abstention et c'est quand même trés bon

blabla bla blabla bla blablabla bla bla

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit


la cuisson des écorces d'oranges confites m'avait laissé une grand fond de sirop dans lequel j'avais cuit d'autres écorces d'oranges trop cuite elles m'ont donné  ...une envie de fleurs ... de fleurs en caramel ...
aprés quelques recherches j'ai compris que ce caramel devait être au grand cassé, grand comment ? cassé ... je me souviens du père lustucru qui trempait ses doigts dans le caramel pour estimer le degré de cuisson et j'ai trouvé
filet : des fils visqueux se forment entre les doigts
soufflé : en soufflant le sirop sur l'écumoire, on obtient des boules de sucre
petit boulé : le sucre se détache des doigts et forme une boule un peu molle
gros boulé  : la boule durcit de plus en plus
petit cassé : la pellicule de sucre se détache du doigt et colle sous la dent
cassé : le sucre casse net et colle encore sous la dent
grand cassé : le sucre casse comme du verre et ne colle plus sous la dent
caramel blond : le sucre se colore trés légèrement
caramel brun : le sucre est brun il faut le couler sur une plaque pour qu'il refroidisse
... et comment faire quand on n'a pas les doigts résistants à la chaleur ?
on utilise un thermomètre à sucre puisqu'il y a des équivalence entre cuisson, densité et degrés centigrades :
filet : 106°C
soufflé : 109-112°C
petit boulé : 118°C
gros boulé  : 125-135°C
petit cassé : 136-141°C
cassé : 145-150°C
grand cassé : 155-157°C
caramel blond : 160°C
caramel brun : 180°C
et voilà ... les moules en bronze du magyfleur trempe dans les glaçons avant d'être trempé dans le sucre à 150°C (attteeeeeeeeeeention ça brule) ressorti aussitot, la fleur est aussitot détachée de la pointe du couteau et assemblée les unes aux autres ...

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

 

nous avons savouré les derniers instants de ce qui fut une ribambelle de moments partagés avec ferveur au point d'en perdre la voix à canneler et clouter des oranges ...

avant j'étais un bon à rien, un vagabond. avec ma sale gueule, personne ne m'adressait la parole et je faisais peur aux enfants. je dormais dans une étable abandonnée creusée dans la colline, là-bas, p^rés de belthléem. pour manger, j'allais voler quelques fruits ou des poissons séchés au marché. au moment où cette incroyable histoire m'est arrivée, il y avait un monde fou dans la région. j'étais ravi : un sac parci, une bourse par-là. j'avais même réussi à volerf un boeuf !
une nuit, je revenais discrètement chez moi avec un sac de farine que je venais de chaparder. mais à travers les arbres, j'ai paerçu de la lumière autour de ma grotte. je me suis jeté dans un fourré en pensant "aie ! quelqu'un a découvert le boeuf volé. je suis bon pour la prison !
pendant un long moment, je suis resté immobile en retenant mon souffle. puis comme rien ne bougeait, je me suis avancé à pas de loup. tu ne me croiras pas, petit, mais la lumière bizarre, c'était une étoile magnifique qui illuminait la nuit juste au dessus de ma grotte ! ...

le vagabond de noël - un conte de benoit marchon illustré par claverie

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

 

du nord au sud, d'est en ouest ... la suite de cette histoire est connue
partout les tradition perpétue cette mémoire
aux états unis, on offre en signe de bienvenue dans de petites tasses de verre à tous les invités à l'époque de noël le traditionnel egg nog, un breuvage riche parfumé au rhum.

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

pour 20 tasse il faut :

10 oeufs, 1 tasse de sucre, 250 ml de brandy, 500 ml de rhum léger et 500 ml de crème fleurette chaude

séparer les blancs des jaunes, les monter en neige avec la demi tasse de sucre

puis

battre les jaunes d'oeufs avec la demi tasse de sucre restante

ajouter petit à petit les liquide en continuant à fouetter

avant d'incorporer les blancs d'oeufs montés en neige

servir chaud, tiède ou froid

Commenter cet article

passiflore 26/12/2009 12:19


Quelle abondance toujours chez toi, bonnes choses à manger, belles choses à regarder. Excellentes fêtes à toi.


Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents