Jardins de Pareillas

Jardins de Pareillas

art de vivre entre botanique, gastronomie et créativité


le jardin vu de prés ou de loin #11

Publié par n-talo sur 2 Novembre 2010, 20:54pm

Catégories : #jardinage

nous n'avons pu approfondir autant que nous l'aurions voulu les connaissances des gnomes en météorologie.

hebergeur image

leurs prévisions sont d'une exactitude qui dépasse de loin celle des stations les plus perfectionnées d'europe occidentale.

hebergeur image


 à nos questions, il ne donnèrent que les réponses les plus vagues, marmonnant :

hebergeur image

"ça se sent" ou

hebergeur image

"ça va de soi"

hebergeur image

"ça se devine à la couleur du ciel",

hebergeur image

"on sait ça depuis toujours", etc ...

hebergeur image

il est établi qu'ils sentent l'humidité de l'air et l'approche d'une dépression aux réactions des petites ventouses que porte le revers des feuilles. celles du chêne par exemple, en comptent 58000 par centimètres carré.

hebergeur image

de son oeil perçant, le gnome reconnait à l'aspect d'une feuille si ces ventouses sont toutes ouvertes ou fermées.

hebergeur image

d'autre part, les gnomes suivent trés fidèlement le cycle de onze ans des taches du soleil.

hebergeur image

une troisième indication leur vient des courants atmosphériques qui, à haute altitude, sont les premiers signes annonciateurs des changements de temps.

dans ce cas, les gnomes tiennent leurs renseignements des oiseaux.

hebergeur image

la meilleur blague qu'ils imaginèrent pour nous induire en erreur fut de nous montrer labre météo (sertularia cupressina) dont les feuilles retombent mollement quand il fait sec et se redressent dés que l'air est humide.

hebergeur image

bien que le gnome sache exactement à l'avance le temps qu'il va faire,
il s'aventure souvent sous la pluie et la grêle, dans le brouillard, la chaleur et le gel car ça lui fait ni chaud ni froid.

hebergeur image

aussitôt que la glace a un centimètre d'épaisseur, le gnome chausse ses patins.

hebergeur image

si le froid persiste, des concours de patinage sont organisés

hebergeur image
le chêne, il faut l'éviter,
sous le saule, ne pas s'érrêter
le pin représente un danger

hebergeur image


le hêtre, il faut le chercher.

hebergeur image

 

 

 

Commenter cet article

gracianne 09/11/2010 14:30



je voudrais adopter un gnome, comment faire?



n-talo 13/11/2010 22:33



va voir koulou pour ça , non ?



serisa...ect... 06/11/2010 09:41



ton jardin est moins tapissé de feuilles mortes que le mien...tu les ramasses ou est ce le vent qui les pousse plus loin??!!!!Chez moi, celà ressemble à un immense, un gigantesque tapis 
dans les tons ocre, et c'est magifique, j'adoooooore marcher dessus, et entendre le craquement sous mes pieds...Aujourd'hui, ce sera plantation des bulbes pour le printemps, mais la terre est
"amoureuse", le temps est si humide...week end jardinage malgré le temps...



cathulu 06/11/2010 09:12



à l'odeur des feuilles de peupliers sous la pluie! Quasiment une odeur de tisane réconfortante!



cathulu 06/11/2010 06:53



Quelle merveille!



n-talo 06/11/2010 09:09



et chez toi à quoi ressemble l'automne ?



tilk 06/11/2010 00:02



magnifique...


tilk



n-talo 06/11/2010 09:09



c'est la lumière qui magnifie



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents