Jardins de Pareillas

Jardins de Pareillas

art de vivre entre botanique, gastronomie et créativité


le nez au vent

Publié par n-talo sur 3 Janvier 2011, 20:53pm

Catégories : #autour du petit déjeuner du lundi

déjà le mois de janvier et les jours rallongent ??;:... matin et soir, à la place que j'occupe pour être là, il est nécessaire d'allumer les lumières.  miracle de la luminosité des années 90,  nuisibles à la réduction de ma consommation électrique, j'ai peu à peu démonté les éclairages halogènes pour mettre en place des ampoules basses consommations.
et alors ? et alors, en lieu et place d'un spot halogène, une seule ampoule dans la cuisine au dessus du plan de travail et comme sur la table, toujours pas de "vrai" abat-jour ! il y a toujours les poches en papier sauf que pour noël, je les ai remplacées par des fausses poches fabriquée en rhodoid et couverte de tissus tilda rose et vert / ce n'est pas du tout assorti avec les faïences bleueS de la cuisine mais c'était noël. alors voilà ... bla bla bla blabla ...elles étaient un peu étroites aussi  .... bla bla bla blabla ... la baguette chinoise pour les écarter ... bla bla bla blabla ...trop longue dépassait, un oiseau s'est posé pour ce faux perchoir . bla bla bla blabla ... maintenant, j'aime bien ces oiseaux, je vais donc refaire les fausses-poches-abat-jour-perchoir-oiseau dans un tissus bleu ! ce n'est pas bleu électrique mais bleu ciel et électrique quand même !

hebergeur image

déjà le mois de janvier et les frimas s'installent ??;:... je n'aurai pas assez de bois pour passer l'hiver (pourvu que le printemps arrive avant le mois de mai !) aussi je lève le nez et rêve de beau temps à regarder les oiseaux venus se nourrir prés de ma fenêtre. pigeon vole, balai vole, moineau vole, ange vole, lapin vole, mouche vole, papillon vole, kilos volent ?! ???? elle voit des oiseaux partout !

hebergeur image

enfin le mois de janvier parce que pèse les agapes des fêtes ... il me faut reprendre le régime, crudités, légumes verts, youpi-bof vive les soupes ...  et le couple céréales-féculents. quand j'ai vu cette recette de pains polaire, j'ai eu envie tout de suite de concombre, de graines germées, de céleri branche ... il reste un peu de saumon fumé maison, c'est si bon ... et ces galettes sont trés facile et trés vite cuites.

hebergeur image

allez encore un petit chocolat ? un petit sablé ? au secours il fait froid, j'ai faim et j'y vois rien ! je veux être au printemps, les paquerettes et le ciel bleu mais il pleut.

 

hebergeur image
un citron chaud pour le réconfort ... oui mais vert le citron parce que ça porte bonheur avait dit "l'autre canaille"
préparer 600 grs de farine de blé avec 2 cc de sel fin, 2 cc levure chimique et ajouter 600 grs de pomme de terre bouillie écrasée en purée (froide), ajouter 2 oeuf et pétrir jusqu'à l'obtention d'une boule de pâte, plier dans un film plastique (note pour mema : toujours pas trouvé !) et laisser reposer.
sur le plan de travail fariné, découper la boule en 8 morceaux égaux, aplatir et piquer avec une fourchette , laisser gonfler légèrement une dizaine de minutes avant d'enfourner à 220°c pour 15 minutes.

hebergeur image

 

devant l'horreur qui déformait le visage de jeanne, le gouffre dans sa voix, il se mit à courir, la main sur les couilles. la route descendait très doucement jusqu'au virage du téléski, et il crut qu'il aurait le temsp. mais la roue droite mordit le talus, enjamba deux cassis et l'auto prit de la vitesse. allongeant sa foulée, avec la joie du défi - il avait été champion du 400 mètres en hypotaupe, non mais - il doubla la rover, la laissa regagner du terrain, tendit le bras en arrière pour saisir la poignée, la manoeuvra, aidé par la pente qui ouvrit la portière. il s'arrêta, les pieds joints, et plongea à l'intérieur, se redressa, essaya de débloquer le frein à main. les doigts crispés sur l'étrier qui terminait le levier, pouce écrasant le bouton-poussoir, il compris soudain combien c'était ridicule, puisque çe frein était déjà mis, et donc ne marchait plus. il enfonça la pédale du milieu.  les roues grincèrent mais sans plus. c'était normal. il pompa à trois reprises pour amorcer le lookheed
didier van cauwelaert - l'orange amère

Commenter cet article

Mema 14/01/2011 12:21



Ca c'est un mystère... un invité est parti avec, ça c'est sur... il était tellement beau!


Il me fait très envie ton casse dale... tu savais que les vacances de pâques de mes enfants tombent au mois de mai cette année? S'il fait encore frais, je t'apporte du bois?


 



cielo moon 10/01/2011 23:15



J'aime beaucoup tes abats jour !



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents